Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 22 mai 2017 à 18h

Soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim !

Soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim !

Plus de mille prisonniers palestiniens entrent dans leur deuxième mois de grève de la fin, dont Marwan Barghouthi, militant anti-colonialiste et député palestinien.

Cette grève de la faim vise à dénoncer les conditions de détention déplorables orchestrées par l'Etat Israélien. Les prisonniers grévistes réclament notamment le droit à plus de visites, l'abandon des détentions administratives, l'accès à des livres et à des soins, l'accès à des téléphones publics.

Face à ces revendications, l'Etat israélien ne cède sur rien et met en grave danger les prisonniers, non-alimentés depuis plus d'un mois. Pire, une politique de manipulations et de provocations est distillée - repas sous les yeux des prisonniers, odeurs de grillades, publicité mensongère sur Barghouthi qui mangerait en cachette.

Nous condamnons ces actes. Israël doit accepter les revendications des prisonniers en grève de la faim.

Nous tenons aussi, au-delà de la solidarité avec les prisonniers politiques, à exprimer notre soutien au peuple palestinien en lutte contre l'occupation, la colonisation et les discriminations, face au gouvernement d'extrême-droite de Netanyahou qui leur mène une guerre sans merci.

L'État d'Israël est un État hors-la-loi et le soutien dont il bénéficie de la part des pays occidentaux, France en tête, est un scandale qui n'a que trop duré. Israël doit au contraire être sanctionné jusqu'à ce que les droits nationaux du peuple palestinien soient satisfaits.

Pour affirmer notre soutien, nous appelons à nous rassembler le lundi 22 mai, à 18h, devant la mairie de Poitiers.

Palestine vivra, Palestine vaincra !

Signataires : Comité Poitevin Palestine, Ensemble ! 86, Mouvement des Jeunes Communistes de France 86, Nouveau Parti Anticapitaliste de la Vienne, Organisation Communiste Libertaire Poitou

Source : http://www.npa86.org/spip.php?article3974

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir