Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 27 juin 2019 (heure non définie)

Appel International : Du 27 juin au 9 juillet - 3ème Camp Climat en Tchéquie

27-30 juin - Construction du Camp
30ème soir - 3 juillet - Université d'Été de la Justice Climatique
5 au 7 juillet - Journées d'Actions
8 - 9 juillet - Déconstruction du Camp

Sauvons le climat, arrêtons le charbon, allons au troisième « Climate Camp » Tchèque !

Klimakemp (Climate Camp) est une université d'été et un camp sans dirigeants qui proposent des conférences et des ateliers animés par des experts et des activistes de toute l'Europe. Le fonctionnement et le programme du camp sont décidés par nous tou.te.s, ensemble. Nous essayons de le rendre durable et de générer notre propre énergie renouvelable. Le « Climate Camp » est un espace ouvert et sécurisé pour apprendre, rencontrer des gens, s'amuser et créer. En outre, chaque visiteur peut participer à diverses manifestations contre l'extraction et la combustion du charbon.

Le changement climatique constitue actuellement la plus grande menace pour l'humanité. Si nous n'adoptons pas de mesures radicales rapidement, l'état de la planète et la vie sur Terre s'aggraveront de façon dramatique - de notre vivant. Les scientifiques du monde entier s'accordent pour dire que si le réchauffement de la planète se poursuit à la même vitesse, nous atteindrons l'augmentation critique de la température de + 1,5°C entre 2030 et 2052. Pour préserver l'avenir de la planète, nous devons réduire les émissions de CO2 d'environ un demi avant 2030. D'ici 2050, nous avons besoin d'atteindre le zéro émissions de charbon.
La République tchèque exploite toujours une flotte de vieilles centrales thermiques au charbon, générant principalement de l'énergie destinée à être exportée. La société "Severočeské doly" envisage d'étendre l'exploitation minière dans la mine de lignite de Bílina. La société «ČEZ» va vendre la centrale au charbon de Počerady, l'une des plus grandes du pays, aux magnats du charbon Tykač et Dienstl qui souhaitent poursuivre leur exploitation pendant des décennies. Ce sont les mêmes magnats du charbon qui demandent des exceptions aux limites de pollution de l'UE afin de pouvoir prolonger la durée de vie de la centrale de Chvaletice. Cependant, aucune exception ne peut être tolérée. Les centrales au charbon doivent être fermées si nous voulons éviter les conséquences désastreuses du changement climatique.

Le mouvement «Limity jsme my» («Nous sommes les limites») fait partie des efforts mondiaux en faveur de la justice climatique et d'un avenir sans combustibles fossiles sales, en particulier le charbon. Nos objectifs sont de mettre fin le plus rapidement possible à l'extraction et à la combustion du charbon en Tchéquie et d'assurer une transition juste vers les énergies renouvelables. Rejoignez le mouvement croissant et fixez les limites de l'industrie des fossiles!

Jusqu'à la fermeture de la dernière mine et de la dernière centrale au charbon, nous fixons les limites - nous sommes les limites !

Plus d'infos à venir sur le Site Web et la page Facebook de l'évènement, pour les bilingues en Thèque ou en Anglais.. / Visible également sur Squat[point]net

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir