Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 16 juillet 2024 à 10h

16-21 Juillet 2024 - Stop méga-bassines - Prochaine mobilisation internationale

Village de l'eau du 16 au 21 juillet - Soulèvements de la Terre

lessoulevementsdelaterre.org

https://lessoulevementsdelaterre.org › blog › 19-20-juill...

Malgré l'ampleur décuplée des mobilisation anti-bassines, le gouvernement s'obstine à passer en force. Cette bataille emblématique pour l'eau en tant que bien commun et pour l'agriculture paysanne est encore à gagner. En ce mois de juillet, alors que les regards du monde entier se porteront sur la parade fluviale des Jeux Olympiques à Paris, il s'agira de nous allier pour remporter la plus essentielle des épreuves : trouver les gestes collectifs pour que l'eau soit enfin protégée dans ce pays et partout ailleurs. Nous appelons donc de nouveau à converger autour de la Venise verte en péril du Marais Poitevin, des étendues agricoles épuisées du Poitou, mais aussi de ses multiples repères et terres toujours fertiles. Préparez-vous à faire fleuve, par équipes, par rivières et par bassins versants.

Bassines en berne - Les méga-bassines sont des cratéres géants d'une surface allant parfois jusqu'à 18ha, recouverts de plastique et remplis d'eau pompée dans les nappes phréatiques. Elles sont la dernière fuite en avant d'un modèle agro-industriel qui dégrade et assèche depuis trop longtemps nos milieux de vies. Elles sont avant tout conçues pour des cultures nécessitant une irrigation intensive, au profit d'une petite minorité d'agriculteur.rices, et ce aux dépens de formes de stockage et de partage de l'eau vertueuses, bénéficiant à l'ensemble des agriculteur.rices, de la population et de la biodiversité.

L'été dernier, le scandaleux financement des bassines à 70% par de l'argent public a été vivement critiqué jusque par la Cour des comptes. Celle-ci constate que le parti-pris gouvernemental pour ces infrastructures retarde dangereusement le changement nécessaire des pratiques agricoles. Au sein même des institutions sensées être en charge de la protection qualitative et quantitative de l'eau, les critiques apparaissent au grand jour et le doute sur la viabilité des bassines s'installe parmi les irriguants.

Les luttes en cours sont en passe d'enterrer une bonne partie des bassines initialement projetées. Au cours de ces 3 dernières années de mobilisations, 4 bassines déjà remplies ont été jugées à posteriori définitivement illégales, 15 projets ont été annulés par le tribunal après avoir été jugés inadaptés au changement climatique, 14 autres se sont vues mises hors d'état de fonctionner et des grilles de chantier continuent de tomber. De nombreuses bassines ont déjà été abandonnées grâce à la pression exercée par l'opposition locale.

Diktat gouvernemental - Et pourtant, ils s'entêtent ! Le ministre de l'agriculture s'est récemment risqué à annoncer un objectif de construction de 100 nouvelles bassines d'ici la fin de l'année. Aux abords du Marais Poitevin, malgré les recours juridiques toujours en cours contre les 16 méga-bassines, les chantiers continuent péniblement. Sur fond de conflit d'intérêts, deux d'entre eux ont démarré ces derniers mois à Priaires et Epannes, tandis que celui de Sainte-Soline a stagné toute l'hiver.

Le gouvernement cherche, dans le cadre de la Loi d'Orientation Agricole, à faire reconnaître un «intérêt général majeur» à ces infrastructures afin de court-circuiter les recours juridiques victorieux et piétiner les protections environnementales. Sa réponse sélective au mal-être agricole exprimé cet hiver a été de favoriser - au bénéfice des patrons de l'agro-industrie - les dispositifs et filières qui empoisonnent les agriculteur.rices, plutôt que de leur assurer un travail et un revenu digne. Il continue ainsi de se soumettre à des intérêts privés plutôt que de défendre réellement les paysan.nes et les biens communs. Il finance la stérilisation des terres plutôt que le développement d'une agro-écologie seule à même de faire face à la crise climatique. C'est bien à cette transition que les subventions publiques devraient aujourd'hui être accordées. Mais ce sont les préfet.es qui, dans un élan de crispation autoritaire, font aujourd'hui appel des décisions de justice et passent en force les projets de méga-bassines promis aux grandes industries, coopératives et négociants partout en France.

Vers un moratoire ! - Il nous faut donc, pour l'heure, mettre en œuvre un moratoire populaire sur le terrain et se rassembler pour en porter la nécessité. Alors que la lutte anti-bassines s'étend désormais à d'autres régions du pays et au-delà des frontières, l'enjeu de cette mobilisation est celui d'un tournant historique : si nous les arrêtons ici, nous les arrêterons ailleurs ! Si le système bassine ne vient pas prolonger l'impasse agro-industrielle - les filières d'export de maïs hybride, l'élevage hors-sol, les monocultures gavées d'intrants - nous pourrons enfin cheminer ensemble vers les formes d'agriculture qui protègent les terres et les eaux.

Plus d'un an après la convergence à Sainte-Soline, se retrouver de nouveau massivement dans le Poitou cet été c'est, pour l'ensemble des forces sociales et écologistes, l'occasion de démontrer à ce gouvernement qu'il ne peut espérer arrêter un élan vital par la répression. Du 15 au 21 juillet, dans notre pluralité de présences paysannes, syndicales, habitant.es de tous âges des campagnes et des villes, nous réinventerons nos façons de manifester et de nous protéger. Nous retrouverons mille manières de marquer notre refus des projets de bassines.

No Bassaran !

COMMUNIQUÉ DE LA MOBILISATION STOP MÉGABASSINES SUITE À LA DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Pour rejoindre l'appel, le formulaire de signature est disponible ici : https://framaforms.org/19-20-juillet-2024-sto…

LE TEASER

LE GUIDE ANTIBASSINE POUR AFFRONTER LES MÉGA-DÉBATS

International versions PDF 🇩🇪 Deutsch 🇬🇧 English 🇪🇦 Spanich 🇮🇹 Italianno

International programs PDF 🇩🇪 Deutsch 🇬🇧 English 🇪🇦 Spanich 🇮🇹 Italianno

📍 Nous établirons les quartiers du Village de l'Eau à Melle, dans les Deux-Sèvres, municipalité courageuse et militante qui nous avait déjà accueilli.e.s lors de la manif de Ste Soline en mars 2023.

🦦 Cette fois-ci, nous ne serons pas en pleine ville mais dans un écrin de verdure et de biodiversité ! Nous nous installerons dans la vallée de l'Argentière, avec sa ferme communale de la Génellerie et ses complexes municipaux… Nos repérages naturalistes nous ont déjà permis d'y rencontrer de nombreux allié.e.s : des animaux totems de la lutte ont déjà investi les lieux !

🍀 Ce lieux de paysannerie est l'espace idéal pour nous saisir collectivement et concrètement des questions de reprises de terres, d'installations agricoles, de gestion des communs, de cohabitation inter-espèces... Le Village que nous allons y installer sera le lieu où débattre, se former, célébrer nos luttes et construire l'avenir.

## PROGRAMME

// 19-20 juillet - Manifestations. Le pic de cette semaine de mobilisation sera les deux grandes journées de manifestations fleuves et actions massives des 19 et 20 juillet.

// 16-21 juillet - Village pour la défense de l'eau et des terres. Elles seront précédées d'un village international pour débattre, se former, célébrer nos luttes et construire l'avenir. Il se tiendra du 16 au 21 juillet avec une foule de table-ronde, ateliers, formations, balades, concerts, spectacles…

☂️ En cas de victoire électorale du Rassemblement National, les débats du Village et l'objectif immédiat des mobilisations seront profondément bouleversés par la situation. Les luttes pour l'eau et l'agriculture paysanne se poursuivront dans la durée, mais la construction d'une riposte et d'un mouvement antifasciste massif sur divers autres plans deviendront évidemment un enjeu central de la mobilisation.

🌊 Le Village de l'Eau sera quoi qu'il arrive un des espaces immédiat de construction d'une riposte et d'un mouvement antifasciste massif.

Pre-programme-Village-de-lEauTélécharger

## INFOS PRATIQUES

📍 Nous établirons les quartiers du Village de l'Eau à Melle, dans les Deux-Sèvres, municipalité courageuse et militante qui nous avait déjà accueilli.e.s lors de la manif de Ste Soline en mars 2023.

🦦 Cette fois-ci, nous ne serons pas en pleine ville mais dans un écrin de verdure et de biodiversité ! Nous nous installerons dans la vallée de l'Argentière, avec sa ferme communale de la Génellerie et ses complexes municipaux… Nos repérages naturalistes nous ont déjà permis d'y rencontrer de nombreux allié.e.s : des animaux totems de la lutte ont déjà investi les lieux !

🍀 Ce lieu de paysannerie est l'espace idéal pour nous saisir collectivement et concrètement des questions de reprises de terres, d'installations agricoles, de gestion des communs, de cohabitation inter-espèces… Le Village que nous allons y installer sera le lieu où débattre, se former, célébrer nos luttes et construire l'avenir.

Alors, tu viens ?

#COVOITURAGE 👉

Plateforme de covoiturage pour la prochaine mobilisation internationale antibassines "STOP MÉGABASSINES". Village de l'eau à Melle (79500) du 16 au 21 juillet 2024 et deux jours de manifs-actions les vendredi 19 et samedi 20 juillet 2024.

Sur cette page Mobicoop, vous pouvez proposer ou trouver des trajets en covoiturage pour vous rendre au Village de l'eau à Melle. N'hésitez pas à proposer un trajet s'il vous reste des places dans votre voiture !

https://www.mobicoop.fr/covoiturages-evenemen…


#INSCRIPTIONS 👉 Pour un accueil confortable de toustes et un bon dimensionnement du Village, nous avons besoin d'estimer le nombre de participant.e.s
Inscris-toi ici pour nous prévenir : https://bit.ly/incriptionsvillagedeleau

#PRIX LIBRE 👉 L'entrée du Village se fera sur participation libre. Pour nous aider à couvrir les différents frais et à gérer la trésorerie en amont, toute participation est précieuse !

Tu peux faire un don à prix libre : https://bit.ly/cagnottebassines

#DEVENEZ BÉNÉVOLE : https://cryptpad.fr/form/#/2/form/view/RH0E19…

ℹ️ Canal télégram de la mobilisation, pour recevoir toutes les infos : https://t.me/STOPmegabassines

// Jumelage aquatique, olympique et transalpin - Cette mobilisation se construit en lien avec d'autres mobilisations estivales, à Venise début septembre notamment, pour préserver l'eau face à des projets de bassines des neiges artificielles, exigées au nom des JO d'hiver de 2026 > + d'infos https://lessoulevementsdelaterre.org/en-eu/bl…

// Pour tout besoin d'infos sur la mobilisation, vous pouvez nous contacter à cette adresse : stopexmegabassexines2024@riseup.exnet

PRE-PROGRAMME du VILLAGE de l'EAU du 16 au 21 JUILLET

-- Toute la semaine sur le village de l'eau, participez à des :

# Formations militantes : soin, juridique, manif'...

# Rencontres, projections et ateliers autour des bassines, de l'agro-industrie, de l'extractivisme, de la vie des rivières et des sols, ...

# Balades contées, naturalistes et paysagères

# Stands d'informations d'organisations militantes, associatives, syndicales et politiques

# Assemblées de collectifs en luttes contre les industries toxiques : fermes-usines, industrie du béton, entrepôts logistiques, réseaux à grande vitesse, carrières...

# Chantiers collectifs d'appui à une installation agricole

# Une rencontre pour une alliance planétaire des bassins versants (mercredi et jeudi sur inscription)

# Bambinerie avec un espace pour les familles et des temps de garderie

// Des tables rondes avec des invités locaux et internationaux

Mardi 16 - Eau : État des lieux et résistances transnationales

Matin : Dégradation de l'eau & Agriculture industrielle : de la pollution des nappes à l'hydrologie régénérative

Après-midi : Sécheresse et politiques d'accaparement de l'eau : impacts et résistances dans le bassin méditerranéen et en Amérique Latine

Le Soir : - SOIRÉE CONTES ET HISTOIRES

Mercredi 17 - S'organiser pour le partage de l'eau et des terres à l'échelle d'un bassin versant

Matin : Partage de l'eau, agri-tech et résistances dans le bassin du Jourdain (Proche-Orient)

Après-midi : Grands barrages : en finir avec ces armes de domination

Le Soir : - CONCERT : Gosseyn (musique expérimental, rock blue jazz oriental), Z,z and z (rock super barré)

- CABARARET QUEER avec Tata band.e et Cabaret bad bitch

Jeudi 18 - Désarmer les méga-bassines, ouvrir une brèche dans le modèle agro-industriel

Matin : Percer la méga-bassine et sa filière. Nos contre-expertises.

Après-midi : Marché agricole mondial et révoltes paysannes : quelles perspectives pour l'agriculture ?

Le Soir : - BAL TRAD : Ciac boum (neo-trad' du Poitou), Clume (chants polyphoniques à danser) - CONCERT : Eustache mc queer (electro-pop Lyrique) + Dj's

Vendredi 19 - MANIF'ACTIONS

Le Soir : - CONCERT : Johnny Montreuil (rock'n'roll), Billie Brelok (rap), Ultra-Moderne (punk electro féministe)

Samedi 20 - MANIF'ACTIONS

Le Soir : - CONCERT : Orchestre tout puissant Marcel Duchamp (jazz-punk-afro-beat-fanfare-transe), Lo Barrut (chants polyphoniques occitan), Beat Bouet Trio (Trad/Rap-Ragga) - CABARET : Le grand zanimo (bal populaire et animalier) + Dance Floor et Dj's sets

Dimanche 21 / Bâtir des perspectives communes

Matin : Sécurité sociale de l'alimentation, chambre d'agriculture alternative, gestion communautaire de l'eau : des pistes pour développer une agriculture paysanne, nourricière et durable

Après-midi : Déclaration pour une alliance planétaire et grande assemblée des mouvements de l'eau

Bientôt, un méga-guide apportera tout un tas de précisions pour accompagner la préparation de cet événement, mais voici déjà quelques infomations logistico-pratiques importantes :

🐕 > Le Village de l'Eau sera implanté sur un site à forts enjeux naturalistes. Nous cohabiterons avec de nombreuses espèces, dont la loutre qui est fortement menacée. Cela impose certaines règles, notamment celle de tenir à distance les autres animaux qui pourraient en être les prédateurs. Nos ami.e.s canins ne seront donc malheureusement pas admis sur le site du Village de l'Eau. Nous espérons que la solidarité pourra aux toutous de rester en vacances avec nos proches, pour permettre aux humain.e.s de venir sur l'événement malgré cette contrainte.

🛁 > Pour les mêmes raisons, notre impact sur le site doit être le plus faible possible. Apportons des produits d'hygiène entièrement naturels et biodégradables.

🚛 > Le camping pour les véhicules-dodo ne sera pas directement sur site mais dans des champs situés à proximité (quelques km).

⛺ > Nous allons être des milliers et nous disposons d'un écrin de verdure qui a ses limites. Partager les tentes et prévoir d'occuper le moins d'espace possible nous permettra d'être plus nombreux.ses !

🚗 > Il va sans dire que le partage de trajets (dans un véhicule en règle car les contrôles sont à anticiper) est également bienvenu !

SE RÉUNIR, S'ORGANISER

Une carte collaborative recense les réunions d'information pour la mobilisation STOP MEGABASSINES de Juillet, ainsi que les points de départ des CONVOIS qui y convergeront. Ces rassemblements nous permettront de nous préparer à cette mobilisation, mais aussi de nous réunir dès maintenant pour démontrer la détermination d'un front écologique, paysan et antifasciste.
👉https://stopmegabassines.gogocarto.fr/

Ressources pour organiser une réunion publique :

Voici différentes possibilités de supports/contenus pour organiser de telles réunions :

👉 Diaporama/topo sur les bassines

👉 Projection du film d'off investigation « Mégabassines, histoire secrète d'un mensonge d'état »
film en libre accès

👉 Présentation du livre « Premières Secousses » des Soulèvements de la Terre en axant sur le volet actions

👉 Présentation de la brochure « marches et convois » de Reprises de Savoirs, qui parle notament de l'expérience du convoi de l'eau → brochure à retrouver ici

👉 Et tous les autres supports de votre choix, qui concernent par exemple la situation de votre territoire

📍Les éléments de communication spécifiques à la mobilisation (texte d'appel, programme…)

Si vous avez des questions, si vous souhaitez faire intervenir des membres de BNM et/ou des Soulèvements de la Terre, vous pouvez nous écrire à stopexmegabassexines2024@riseup.exnet

🔴 Si vous organisez un évènement, merci de l'indiquer sur cette carte collaborative : https://stopmegabassines.gogocarto.fr/map

## LE CONVERGENCE DES CONVOIS DE L'EAU

// Pour se rendre à la mobilisation, rejoignez les dizaines de CONVOIS de l'eau qui s'organisent partout en France et en Europe !
Des collectifs opposés aux bassines constituent des convois motorisés, cyclistes ou pédestres pour se rendre en juillet dans le Poitou depuis les six bassins hydrographiques - de l'Hexagone et au-delà.
>> Pour rejoindre un convoi

À vélos, en tracteurs, en voitures, en canoës, à pied… Chaque collectif s'organise selon ses envies. Un dossier a été réalisé par le groupe de liaison de Bassines Non Merci et des Soulèvements de la Terre pour partager des conseils et retours d'expérience après nos diverses expérimentations d'actions nomades (Convoi de l'Eau, descente de Sèvre et du Clain…)
>> Guide pour l'organisation de convois de l'eau